Les séminaires de recherche PRESAGE

Les séminaires de recherche PRESAGE autour de la question du genre regrouperont ainsi d'une part des travaux académiques récents réalisés autour de disciplines transversales telles que l'économie, l'histoire, la sociologie, la science politique, d'autre part, une présentation des actions et problématiques auxquelles sont confrontées les personnes chargées de définir ou de mettre en œuvre les politiques sur le genre devant un public restreint.

 

Genre, emploi et politiques publiques

Le Groupe de recherche « Genre, emploi et politiques publiques » se réunit depuis mai 2005 à l’OFCE.

ll a pour objectif de réfléchir aux évolutions des inégalités entre les femmes et les hommes, aux liens avec les autres formes d’inégalités et aux politiques publiques mises en œuvre ou qui devraient l’être.

Il est pluridisciplinaire (économistes, sociologues, juristes, psychologues, politologues …) et les principaux organismes et administrations qui travaillent sur ce sujet y sont représentés. Il est composé de 25 personnes qui se réunissent environ une fois par mois.

Il aborde des questions théoriques, des débats sur l’évolution du marché du travail et de la protection sociale, des réflexions sur les politiques publiques, des questions d’actualité.

Les discussions permettent d’enrichir les travaux personnels des membres du groupe et de fonder une élaboration commune.

La spécificité de cet atelier est d’intégrer les recherches sur les inégalités de genre dans un cadre plus large de réflexion.

Responsable : Françoise Milewski

réunions du groupe de recherche GEPP

2015 2014 2013 2012 2011  2010  2009  2008  2007  2006  2005


2016

Année 2016 

  • 4 février : La part des femmes dans les conseils d'administration et de surveillance : avancées et perspectives. Intervenant-e-s : Sébastien Point (Professeur à l’Ecole de management de Strasbourg), Caroline Ressot (HCEFH), Brigitte Grésy (CSEP),
  • 7 avril : Effets des procédures d’orientation sur la probabilité d’accès à la première scientifique des filles et des garçons. Intervenant-e-s : Rodrigue Ozenne (groupe OriGenre, Laboratoire CRTD, Inetop- Cnam) & Françoise Vouillot (groupe OriGenre, Laboratoire CRTD, Inetop- Cnam). Les choix de master à Sciences Po. Intervenante : Anne Boring (Sciences Po-PRESAGE, EGERA, chercheure affiliée à Paris-Dauphine)
  • 19 mai : Les familles monoparentales et migration. Intervenant-e-s : Marie-Thérèse Letablier (Paris1), Sandrine Dauphin (CNAF)
  • 23 juin : Division sexuée du travail dans les couples et statut marital : une exploitation à partir des enquêtes Emploi du Temps. Intervenantes : Hélène Périvier (OFCE-PRESAGE) & Lamia Kandil (OFCE-PRESAGE).
  • 13 octobre : Plus diplômées, moins célibataires : l’inversion de l’hypergamie féminine au fil des cohortes en France. Intervenant : Milan Bouchet Valat (INED-OSC Sciences Po-CNRS)
  • 17 novembre : Egalité négociée, égalité standardisée ?. Intervenantes : Delphine Brochard (centre d’Economie, Paris1) & Marion Charpenel (CMH)
  • 15 décembre : Ambivalence du droit de la non-discrimination en France: entre  résistance et discrimination systémique. Intervenante : Marie Mercat-Bruns (CNAM)
 

Séminaire La construction contemporaine des femmes artistes

18h30-20h30 - Entrée libre salle 1, CPEC (Centre Parisien d'Etudes Critiques) 37bis, rue du Sentier 75002 Paris

Jeudi 24 novembre, Jeudi 8 décembre, Jeudi 19 janvier

Séminaire organisé avec PRESAGE, Sciences Po, le CIPH, Collège International de Philosophie et avec le soutien du Centre Parisien d'Etudes Critiques

L'ère démocratique qui s'ouvre après la Révolution française inscrit une double querelle quant à l'égalité des sexes, celle de la citoyenneté politique et celle de la création artistique. Qu'une femme puisse être poète ou femme auteure, actrice, peintre ou sculptrice pose la question du droit autant que celle de la jouissance, de l'accès légitime à l'exercice artistique autant que de la revendication des passions qui l'accompagnent. Comment se fabriquent alors discours et pratiques de celles qui, fortes d'une égalité et d'une liberté soutenues par l'imaginaire démocratique moderne, construisent un parcours artistique ? Aussi, puisque la querelle est double et qu'elle concerne toutes les femmes d'un côté et quelques femmes de l'autre, on n'oubliera pas, dans l'effort généalogique ici appliqué aux deux siècles précédents, qu'il s'agit d'émancipation des femmes. Il y a donc nécessairement histoire, transformation des conditions de possibilité du devenir artiste, mais surtout historicité, affirmation d'une participation des sexes à la temporalité constitutive de la société humaine.

Ce que je nomme, par ailleurs, la "sexuation du monde". On reviendra donc, non sur une histoire longue qui montrerait, par subversions successives, les progrès accomplis par les unes et les autres pour s'inscrire dans la vie artistique comme des égales, mais sur le récit de gestes précis, porteurs de l'approbation d'une histoire de la création comme telle. Ainsi il ne s'agit pas de parcours individuels mais bien plutôt de la construction d'une émancipation propre à alimenter, autant qu'à dérégler, la tradition des arts. Car il faut bien qu'il y ait déréglement pour que les mythes se sécularisent, que la vérité quitte les apparences, que les figures récupèrent leur voix et que la libido créatrice se joue enfin entre les sexes. 

 

Global Borders Research Collaboration

In the wake of the Border Crossing Symposium organized at MIT in 2012, the MIT Borders Research Initiative (with the support of the Women’s and Gender Studies Program, the Foreign Languages and Literatures Section, and the Center for Bilingual/Bicultural Studies), PRESAGE Sciences Po, and the Institute for the Study of Human Rights at Columbia gather their forces to study identities, kinship, citizenship, and the sense of belonging across national borders. This unique collaboration will offer top-notch expertise on one of the most important question of our times: citizenship and identity in a global era. 
The Global Borders Research Collaboration (GBRC) aims to study how categories evolve in a context of intense flows of people, goods, and cultural references. GBRC will question widely used notions today such as globalization, transnationalization, and internationalization. GBRC calls out for new intellectual approaches to the enduring questions of citizenship, migration, and defining the borders of national belonging. 
Scholars from our three institutions will develop joint research projects in a multidisciplinary perspective. We are particularly interested in studying how issues related to gender, race, sexuality, class, religion, are combined with culture and language, and how this very combination constantly changes, and weighs on the production and implementation of law itself: civil status, antidiscrimination law, citizenship, marriage, filiation, healthcare regulations, to name but a few themes.

Contacts for 2014 Paris Workshop 
Prof Bruno Perreau, MIT. 
Prof. Hélène Périvier, Sciences Po. 
Prof. Yasmine Ergas, Columbia. 
borders@mit.edu

The workshop will take place the 10th and 11th of June in Sciences Po Paris - the library, 28 rue des St Pères 75007 Paris and the 12th of June in Columbia Global Centers/Europeat ReidHall, 4rue de Chevreuse 75006 Paris.

Please send the Registration form with your name, your university and your title at Elouise Jones borders@mit.edu

tl_files/presage/images/icons/pdf.jpegDownload the workshop's program 

 

séminaires Politiques antidiscriminatoires

Organisé par Sciences Po / CERI

Contact "Politiques antidiscriminatoires": gwenaele.calves@free.fr; sabbagh@ceri-sciences-po.org

D’orientation comparative et pluridisciplinaire, le groupe existe depuis 2001 et est animé par Gwénaële Calvès (Université de Cergy-Pontoise) et Daniel Sabbagh (CERI-Sciences Po). Le séminaire qu'il organise contribue à alimenter et à décloisonner le débat scientifique sur les discriminations et l’action antidiscriminatoire, en faisant intervenir des juristes et des politistes, mais aussi des sociologues, économistes, historiens, philosophes ou démographes. À l’origine de nombreuses publications et colloques, il diffuse également l’information scientifique sur le sujet auprès d’un public plus large, dans un contexte où la discrimination est désormais constituée en problème public. Le groupe a trouvé un prolongement dans l'Alliance de recherche sur les discriminations (ARDIS), composante du réseau Genre, inégalités, discriminations constitué dans le cadre de la région Ile-de-France.

La première séance du séminaire Politiques antidiscriminatoires de l’année 2013-2014 prendra la forme d’une demi-journée d’étude sur l’expérience des discriminations, qui aura lieu le vendredi 20 septembre 2013, de 14h à 17h45, au CERI, 56 rue Jacob (salle de conférence, rez-de-chaussée).
Lire le programme

Dans tous les cas, l’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Contact « Politiques antidiscriminatoires » : gwenaele.calves@free.fr; sabbagh@ceri-sciences-po.org

 
 

“Economic Crises, Labour Markets and Gender” International Workshop - CEE, Ires and Presage-OFCE

 

The financial crisis of 2007 has diversely hit European countries, causing economic and labour market disequilibria of more or less magnitude. As with past global crises, the current one has gendered implications. While women’s employment is said to be preserved relatively to men’s in the early stages of a recession, austerity plans implemented in several countries to limit public deficits and debts are deemed to affect female workers more deeply.

The aim of the workshop is to explore the gendered dimensions of past and/or present crises’ impacts on European labour markets. How gendered are these impacts and how should cross-country differences be analysed? The seminal book edited by Jill Rubery in 1988,Women and recession, carried out a comprehensive and comparative review of the gendered dimensions of past recessions that constitutes an invaluable guidebook for the present. Are common hypotheses – gender-segregation in the labour market, the extent of public support for women’s participation, etc. – still relevant to analyzing the gender implications of recent crises? Are public policies implemented in times of crisis gender neutral or do they impact differently on women’s and men’s employment? The workshop will both adopt a comparative perspective and provide a focus on selected countries.

 

 
 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

 
 
<< Mai 2017 >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
 
Il n'y a pas d'événements.
ASSISES DE L'IEC 2017 "Contre le sexisme: corps en action" 23-06-2017

Université Paris Diderot, amphithéâtre Buffon, 15 rue Hélène Brion (Paris 13e), 9h-18h

Les 9es Assises de l’IEC visent à montrer que les actions et les stratégies de résistance au sexisme sont multiformes.

Qu’il soit brutal ou insidieux, le sexisme prend aujourd’hui une importance nouvelle dans des stratégies politiques conservatrices qui manient sans complexe la misogynie, l’homophobie, les attaques contre les acquis féministes et les analyses en termes de genre. Alors que nos sociétés se réfèrent à des valeurs d’égalité, le sexisme est encore et toujours producteur d’inégalités et de discriminations. Parent du racisme, qu’il redouble parfois, il s’appuie, comme ce dernier, sur une représentation caricaturale et essentialiste des corps, qui semblent n’exister que pour incarner une masculinité hégémonique et une féminité soumise, disponible, séductrice. Mais il n’y a pas de fatalité au sexisme, les réponses sont nombreuses et actives