Elissa Mailänder

Elissa Mailänder

Associate Professor, Sciences Po
 
Biographie :

Chercheure permanent au Centre d'Histoire de Sciences Po

Associate Professor à Sciences Po

- 1992-1997 : Étude de Littérature comparée et de langue et littérature romanes à l’Université de Vienne, Autriche
- 1997-1999 : Étude germaniques à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
- 1999 : Maîtrise de philologie allemande et française (Mag. phil.) à l’Université de Vienne : « La représentation de la "femme fatale" dans la littérature décadente : un discours misogyne et antisémite »
- 1999 : Maîtrise d’études germaniques à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) : « Karl Philipp Moritz : Reisen eines Deutschen in Italien (1786-1788) »
- 2001 : Diplôme d’Études Approfondies d’histoire et civilisation à l’EHESS : « La construction de la cruauté : les surveillantes SS dans les camps de concentration (1933-1945) »
- 2001 : Chercheure-invitée (Junior Visiting Fellow) à l’Institute for Human Sciences à Vienne
- 2006 : Chercheure-invitée au United States Holocaust Memorial Museum (Center for Advanced Holocaust Studies)
- 2007 : Doctorat d’histoire et civilisation, EHESS Paris en cotutelle avec l’Université d’Erfurt : « La violence au quotidien : Les surveillantes SS du camp de concentration et d’extermination de Maïdanek (1942-1944) ». Dir. Michael Werner, co-direction Alf Lüdtke, jury MM Christian Ingrao, Birthe Kundrus, Jürge Martschukat, Gerald Stieg.
- 2008-2009 : Postdoc au Center for Interdisciplinary Memory (CMR) au Kulturwissenschaftliches Institut Essen, Allemagne. Coordinatrice du projet : « Rescuing Jews in Germany : Frameworks of helping during WW II »
- 2009-2012 Lectrice du DAAD/Maître de langue à l’EHESS
Coordinatrice du Programme d’encadrement doctoral au Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA)

 
Enseignement :
La masculinité comme objet d’histoire du genre
 
Ecole Doctorale - Automne
Sex, Gender and War : an other History of the 20th Century Europe
 
Cous séminaire dans la majeure Histoire - Spring
 
Publication externe :

Bibliographie sélective

 Monographies

  • Gewalt im Dienstalltag : Die Aufseherinnen des Konzentrations- und Vernichtungslagers Majdanek, Hambourg, Hamburger Edition 2009.


Direction d’ouvrages collectifs

  • Ralph Gabriel, Elissa Mailänder Koslov, Monika Neuhofer, Else Rieger (éds.), Lagersystem und Repräsentation. Interdisziplinäre Studien zur Geschichte der Konzentrationslager Studien zum Nationalsozialismus, Edition Diskord, Tübingen 2004.


Articles dans des revues scientifiques avec comité de lecture

  • « La violence des surveillantes des camps de concentration national-socialistes (1939-1945) : réflexions sur les dynamiques et logiques du pouvoir », Online Encyclopedia of Mass Violence, mars 2012 URL : http://www.massviolence.org/La-violence-des-surveillantes-des-camps-de-concentration
  • « Zwykła praca? Nadzorczynie SS na służbie w obozach koncentracyjnych, dans : Zeszyty Majdanka 25 (2011), p. 97-114.
  • « Work, Violence and Cruelty: An Everyday Historical Perspective on Perpetrators in Nazi Concentration Camps », dans : L’Europe en formation, nº 357 automne 2010, p. 30-51.
  • « Everyday life in Nazi Germany. A Forum, moderated by Andrew Stuart Bergerson (University of Missouri-Kansas City), dans : German History 2009, vol. 27, No. 4, p. 560-579.
  • « « Going East » : Colonial experiences and practices of violence of the female and male camp guards in Majdanek (1941-1944) », dans : Journal of Genocide Research, (2008) 10 (4), p. 559-578.
  • « Der Düsseldorfer Majdanek-Prozess (1975-1981) : Ein Wettlauf mit der Zeit », dans : Beiträge zur Geschichte der nationalsozialistischen Verfolgung in Norddeutschland (9), Bremen 2005, p. 74-88.
  • « Proces członków załogi Majdanka przed sądem w Düsseldorfie (1975-1981) », Zeszyty Majdanka 23 (2005), p. 71-96.
  • Weil es einer Wienerin gar nicht liegt, so brutal zu sein ... .” Frauenbilder im Wiener Volksgerichtsverfahren gegen eine österreichische KZ-Aufseherin (1946-1949)» dans : zeitgeschichte, Jg. 32, Heft 3, 2005, S. 128-150.


Chapitres dans un ouvrage collectif

  • « Meshes of Power: The Concentration Camp as Pulp or Art House in Liliana Cavani’s The Night Porter, dans : Daniel H. Magilow, Elizabeth Bridges, Kristin T Vander Lugt (éd.), Nazisploitation ! The Nazi Image in Low-Brow Cinema and Culture, London/New York : Continuum 2012, p. 175-195.
  • « Frauen im KZ-Einsatz : Ein alltagsgeschichtlicher Blick auf die Aufseherinnen des Konzentrations- und Vernichtunhslagers Majdanek (1942-1944), dans : Perspektiven der Zeitgeschichte, Studienverlag, Innsbruck 2012, p. 358-364.
  • « Arbeitsaltag im Konzentrations- und Vernichtungslager Majdanek. Ein Blick auf das Neckverhalten unter Kollegen », in : Angelika Benz, Marija Vulescia (éd.), Alltag der Täter in nationalsozialistischen Lagern, Geschichte der Konzentrationslager 1933-1945, tome 14, Berlin : Metropol 2011, p. 184-198.
  • « Der Fall Hermine Braunsteiner – Eine geschlerchtergeschichtliche Studie », in : Claudia Kurestidis-Haider et. al. (éd.), Das KZ Lublin-Majdanek und die Justiz. Strafverfolgung und verweigerte Gerechtigkeit : Polen, Deutschland und Österreich im Vergleich, Graz : Clia 2011, p. 223-237.
  • « Mikrodynamiken von Gewalt : Zur Strafpraxis im Frauen-Konzentrationslager Ravensbrück », dans : Falk Bretschneider, Martin Scheutz, Alfred Stefan Weiß (éd.), Personal und Insassen von « Totalen Institutionen » - zwischen Konfrontation und Verflechtung, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag 2011, p. 359-379.
  • « Le mythe fondateur de l’Autriche contemporaine : Refoulement ou falsification de l’Histoire ? », dans : Pierre Bayard, Alain Brossat (éd.), Les dénis de l’histoire. Europe et Extrême-Orient au XXe siècle, Paris, Editions Laurence Tepper 2008, p. 85-99.
  • « Alles Theater ? Dekodierung einer Hinrichtung im Frauenlager von Majdanek », dans : Ludger Schwarte (éd.), Auszug aus dem Lager. Zur Überwindung des modernen Raumparadigmas in der politischen Philosophie, Berlin editions ranscript 2007, p. 246-267.
  • « Täterinnenbilder im Düsseldorfer Majdanek-Prozess (1975-1981) », dans : Simone Erpel (éd.), Im Gefolge der SS : Aufseherinnen des Frauen-Konzentrationslagers Ravensbrück. Begleitband zur Ausstellung. Berlin Metropol 2007, p. 211-220.
  • « Die heitere Welt von Spiegelberg - eine Freizeitlektüre von SS-Aufseherinnen », dans : Tagungsband des Sechsten österreichischen Zeitgeschichtetages « Macht, Kunst, Kommunikation », Studienverlag, Innsbruck 2004, p. 238-242.
  • « Lebenslauf einer SS-Aufseherin», dans : Uli Fritz, Sivija Kavcic, Nicole Warmbold (éds.), Tatort KZ. Neue Beiträge zur Geschichte der Konzentrationslager, Ulm, Klemm&Oelschläger, 2003, p. 96-116.
  • « Eine österreichische SS-Aufseherin beschäftigt das internationale Rechtswesen : Der Fall Hermine Braunsteiner », dans : Mecislav Boràk, Akademie ved Ceské republiky, Slezsky ustav Slezského zemského muzea (éds.), Povàlecna justice a nàrodnì podoby antisemitismu, Praha, Opava, 2002, p. 306-334.
  • « Die juristische Ahndung nationalsozialistischer Verbrechen in Österreich», dans : Sabine Moller, Miriam Rürup, Christel Trouvé (éds.), Abgeschlossene Kapitel ? Zur Geschichte der Konzentrationslager und der NS-Prozesse, Studien zum Nationalsozialismus, Tübingen, Edition Diskord, 2002, p. 200-219.
 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

 
 
<< Mai 2017 >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
 
Il n'y a pas d'événements.
ASSISES DE L'IEC 2017 "Contre le sexisme: corps en action" 23-06-2017

Université Paris Diderot, amphithéâtre Buffon, 15 rue Hélène Brion (Paris 13e), 9h-18h

Les 9es Assises de l’IEC visent à montrer que les actions et les stratégies de résistance au sexisme sont multiformes.

Qu’il soit brutal ou insidieux, le sexisme prend aujourd’hui une importance nouvelle dans des stratégies politiques conservatrices qui manient sans complexe la misogynie, l’homophobie, les attaques contre les acquis féministes et les analyses en termes de genre. Alors que nos sociétés se réfèrent à des valeurs d’égalité, le sexisme est encore et toujours producteur d’inégalités et de discriminations. Parent du racisme, qu’il redouble parfois, il s’appuie, comme ce dernier, sur une représentation caricaturale et essentialiste des corps, qui semblent n’exister que pour incarner une masculinité hégémonique et une féminité soumise, disponible, séductrice. Mais il n’y a pas de fatalité au sexisme, les réponses sont nombreuses et actives