Alexandre Jaunait

Maître de conférences des Universités
 
Biographie :

PARCOURS UNIVERSITAIRE

- Depuis 2005 : MCF science politique à la Faculté de droit de Poitiers & chargé d’enseignements à Sciences po.
- 2004-2005 : Visiting scholar Université Northwestern (Chicago)
- 2004 : Docteur en science politique de l’IEP de Paris
- 2001-2003 : ATER science politique Université Paris 13
- 1998-2001 : Allocataire & moniteur de recherche à l’IEP de Paris
- 1997 : DEA pensée politique IEP de Paris
- 1997 : Diplôme de l’IEP de Paris.

Sujet de thèse : Comment pense l’institution médicale ? Une analyse des codes français de déontologie médicale

FONCTIONS UNIVERSITAIRES ET RESPONSABILITES ACTUELLES

- Maître de conférences de Science politique
- Chargé d’enseignements à Sciences po (Paris/Poitiers)

ACTIVITES D’ENSEIGNEMENT

- Sociologie politique (L1 Droit Poitiers)
- Représentations sociales de la santé (M2 Politiques locales de santé - Poitiers)
- Introduction à la bioéthique (M2 Droit de la santé – Poitiers/Tours)
- Introduction aux Gender Studies (Sciences Po, Premier cycle Poitiers)
- Genre, société et politique (Séminaire doctoral Sciences Po – Paris)

ACTIVITES DE RECHERCHE

- Sociologie du droit : Pénalisation des transmissions individuelles du VIH-Sida
- Sociologie et théorie du genre : genre et ethnicité, épistémologie du genre, théorie du genre.

 
Enseignement :
Introduction aux études sur le genre et la sexualité
 
Campus de Poitiers (euro-latino-américain) - Automne
 
Publication externe :
 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

 
 
<< Mai 2017 >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
 
Il n'y a pas d'événements.
ASSISES DE L'IEC 2017 "Contre le sexisme: corps en action" 23-06-2017

Université Paris Diderot, amphithéâtre Buffon, 15 rue Hélène Brion (Paris 13e), 9h-18h

Les 9es Assises de l’IEC visent à montrer que les actions et les stratégies de résistance au sexisme sont multiformes.

Qu’il soit brutal ou insidieux, le sexisme prend aujourd’hui une importance nouvelle dans des stratégies politiques conservatrices qui manient sans complexe la misogynie, l’homophobie, les attaques contre les acquis féministes et les analyses en termes de genre. Alors que nos sociétés se réfèrent à des valeurs d’égalité, le sexisme est encore et toujours producteur d’inégalités et de discriminations. Parent du racisme, qu’il redouble parfois, il s’appuie, comme ce dernier, sur une représentation caricaturale et essentialiste des corps, qui semblent n’exister que pour incarner une masculinité hégémonique et une féminité soumise, disponible, séductrice. Mais il n’y a pas de fatalité au sexisme, les réponses sont nombreuses et actives