La masculinité comme objet d’histoire du genre

Ecole Doctorale
Semestre : Automne
 
Nombre de séances : Nombre d'heures :
 
Langue
d'enseignement :
FR
Secrétariat pédagogique :
33 (0)1 45 49 59 23
Méthode pédagogique :
Atelier
Méthode de validation :
Lecture 11 textes/participation active aux débats
Enseignant :
Elissa Mailänder
Associate Professor, Sciences Po
Résumé du cours :

On ne naît pas homme, on le devient, pourrait-on dire avec Simone de Beauvoir. Au cours des années 1990, les travaux de Judith Butler, Joan W. Scott et R. W. Connell ont entraîné un changement de perspective dans les sciences sociales, en histoire notamment, en bousculant certains prémisses de l’histoire des femmes. Féminité, et masculinité, se comprennent désormais à la fois comme un dispositif discursif et un rôle social, soumis au changement du contexte historique. L’identité sexuelle n’est plus considérée comme une entité donnée, voire subjective, mais comme une pluralité socio-culturelle. Cet atelier propose de questionner l’histoire des masculinités en abordant la figure du soldat qui pousse ce paradigme à son paroxysme. Nous allons débattre à l’aide de textes choisis et de sources variées des multiples rôles sociaux des soldats, de leurs expériences vécues et nous interroger sur l’influence des rapports de genre sur les comportements sociaux et les dynamiques de groupe.

Conférence de méthode :
Oui
Non
 
Lectures principales demandées :

1) 15.10.2013 : La masculinité comme objet d’histoire du genre : méthodologies I

Connell R. W., « Men’s Bodies », dans Connell R. W.,: Masculinities, Berkeley/Los Angeles, University of California Press (seconde édition) 2005 (1995), p. 45-66.

Connell R. W, « The Social Organization of Masculinity », dans Connell R. W.,: Masculinities, Berkeley/Los Angeles, University of California Press (seconde édition) 2005 (1995), p. 67-86.

 

2) 5.11.2013 : La masculinité guerrière comme objet d’étude : méthodologies II

- « Voir la guerre avec les yeux des soldats. Analyse du cadre de référence, .p 21-58.

- « Le monde des soldats », p. 59-101.

2 chapitres tirés du livre de Sönke Neitzel, Harald Welzer, Soldats. Combattre, tuer, mourir : procès-verbaux de récits de soldats allemands, traduit de l'allemand par Olivier Mannoni. Paris, éd. Gallimard, 2013.

 

3) 12.11.2013 : Combattre, tuer, mourir. Perspectives croisées

Joanna Bourke, « The Killing Frenzy. Wartime Narratives of Enemy Action », dans : Alf Lüdtke/Bernd Weisbrod, No Man’s Land of Violence. Extreme Wars in the 20th Century, Göttingen, Wallstein Verlag 2006, p. 101-125.

Alf Lüdtke, « War as Work. Aspects of Soldering in Twentieth-Century Wars », dans : Alf Lüdtke/Bernd Weisbrod, No Man’s Land of Violence. Extreme Wars in the 20th Century, Göttingen, Wallstein Verlag 2006, p. 127-151.

 

4) 19.11.2013 : Sociabilité masculine et violences (sexuelles) : Perspectives croisées

Christian Ingrao, « Sociabilité et violence. Rituels de camaraderie dans les Einsatzgruppen », dans : Ambroise-Rendu A, Edelman N., D’Almeida F. (éds.), Des gestes en histoire formes et significations des gestualités médicales. Paris : Seli Arslan 2006, p. 184-193.

Regina Mühlhäuser, « La violence sexuelle des soldats allemands pendant la guerre d’anéantissement en Union soviétique (1941-1945), dans : Raphaëlle Branche, Fabrice Virgili et. al., Viols en temps de guerre, Paris : Payot 2011, p. 43-69.

 

5) 26.11.2013 Examen : Commentaire de source (1h)

 

6) 3.11.2013 : Des perspectives queer sur la camaraderie soldatesque

Alon Rachamimov, « The Disruptive Comforts of Drag: (Trans)Gender Performances among Prisoners of War in Russia, 1914-1920 », dans : American Historical Review 2006, p. 362-382.

Jason Crouthamel, « Comradeship’ and ‘Friendship’: Masculinity and Militarisation in Germany's Homosexual Emancipation Movement after the First World War », dans : Gender & History, 2011, vol. 23, issue 1,  p. 111–129.

 

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

 
 
<< Mars 2017 >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
 
Il n'y a pas d'événements.
FEMMES EN RESPONSABILITÉ 29-03-2017 (17:30 - 19:00)

Être femme et diriger au plus haut niveau, c'est possible !

Pour clore le mois de l'égalité femmes-hommes à Sciences Po, cinq femmes à des postes de responsabilité viennent partager leur parcours professionnel et témoigner :