Du Grain à moudre "L'Etat doit-il défendre "une certaine idée de la famille" ?"

Emission en partenariat avec le journal La Croix, co-animée avec Guillaume Goubert. Emmanuel Macron et Marine Le Pen défendent des visions antagonistes de la famille. Mais jusqu'où l'Etat est-il légitime à intervenir dans ce domaine ?

tl_files/presage/images/icons/podcast.pngEcouter l'émission 

Intervenants

Tout les oppose, y compris leur vision de la famille. Plutôt conservatrice chez Marine Le Pen, plutôt libérale du côté d’Emmanuel Macron. Elle abrogera le Mariage pour tous si elle est élue. Il étendra la PMA à l’ensemble des femmes s’il arrive au pouvoir.

La politique familiale reste un déterminant important des clivages politiques. Et restera comme un des marqueurs forts du quinquennat qui s’achève. Dans ses avancées comme dans ses échecs. La loi Taubira ne doit pas faire oublier à la majorité qu’elle fut incapable de faire passer, début 2014, sa loi sur la famille. Le projet fut reporté sine die : il n’est jamais réapparu.

Dans le cadre de notre partenariat mensuel avec le journal La Croix, consacré depuis le mois de septembre aux grands débats électoraux de la présidentielle, la famille s’imposait comme un thème incontournable. En posant la question du rôle de l’Etat dans ses évolutions : accompagner, protéger, remodeler… ?

"L’Etat doit-il défendre "une certaine idée de la famille" ?"


Revenir

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

 

tl_files/presage/images/videos/femmes en responsabilite.PNG