THE DIVISION OF DOMESTIC WORK IN SPAIN: IS UNDOING GENDER POSSIB

THE DIVISION OF DOMESTIC WORK IN SPAIN: IS UNDOING GENDER POSSIB

Résumé :

Résumé : Cette étude présente trente-trois couples espagnols à double revenu, hétérosexuels sans enfants, qui estompent la répartition genrée des tâches ménagères. Nous utilisons le concept de « undoing gender » proposé par Francine M. Deutsch (2007) dans le sens « interactions sociales qui réduisent la différence de genre ». Ces couples issus de milieux socioéconomiques variés ont été interrogés en 2011 dans quatre villes espagnoles. Il ressort de leur discours que les facteurs clés encourageant une répartition des tâches domestiques non conventionnelles sont : les ressources du couple (au sens large), leur disponibilité temporelle, l’aide extérieure dont ils peuvent bénéficier, la représentation qu’ils se font de l’équité, et les attitudes complexes de genre. Quatre éléments explicatifs peuvent être identifiés : leur conviction d‘égalité des genres, de partage équitable des responsabilités comme des temps de loisirs, celui de conflit et enfin celui lié à la marchandisation. La manière dont ces couples transforment les rapports de genre illustre les constructions externes, individuelles ou communes qui sont mises en œuvre pour s’entendre sur une division plus égalitaire du travail non rémunéré.

Pour citer ce document : Genre ; Travail domestique ; Étude qualitative.

Pour une version électronique de ce document de travail et des autres numéros des Notes & Documents de l’OSC, voir le site web de l’OSC : http://www.sciencespo.fr/osc/fr/content/notes-documents-de-l-osc

Document associé :
 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !