Sexonomics

Sexonomics

Résumé :

La guerre des sexes n'est pas irrémédiable. Chercheur turbulent, Paul Seabright réfute ceux qui tiennent la différence entre les hommes et les femmes pour une fatalité inscrite dans l'évolution. Il conteste également ceux qui nient tout conditionnement biologique dans l'inégalité dont pâtissent encore les femmes malgré d'indéniables efforts en faveur de la parité. Refusant tout manichéisme, Paul Seabright lance une offensive de charme. Analysant l'accouplement des punaises de lit aussi bien que les comportements des conseils d'administration, ce professeur de sciences économiques nous invite à un fantastique voyage de la préhistoire jusqu'aux compétitions actuelles imposées par l'économie de marché. Pour lui, les ressorts de l'échange entre sexes ne peuvent être compris et déchiffrés qu'en observant le passé le plus lointain. Traversant avec brio le temps et les disciplines - biologie, sociologie, anthropologie -, il démontre que les hommes et les femmes ont toujours su, au coeur des conflits, faire équipe et pourraient utiliser cette capacité pour favoriser aujourd'hui la coopération et l'égalité entre les sexes. Biographie de l'auteur Né en 1958 en Angleterre, Paul Seabright est docteur en sciences économiques de l'université d'Oxford. Il a notamment enseigné à l'université de Cambridge ainsi qu'à l'Ecole polytechnique de Paris. Il est auteur de La Société des inconnus : Histoire naturelle de la collectivité humaine (éditions Markus Haller, 2010) et chroniqueur au Monde. Il est actuellement professeur de sciences économiques à l'Ecole d'économie de Toulouse. 

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !