Race, sexualité, et luttes de véridiction

Race, sexualité, et luttes de véridiction

Claire Cosquer
Résumé :

Cet article propose une analyse de trois films (La SqualeLa Journée de la jupeSheitan), où apparaît la figure des « tournantes », terme apparu au début des années 2000 et désignant des viols collectifs commis en banlieue. Il examine l’intrication d’un discours de sexualité et d’un discours racial dans la constitution des « tournantes » comme problème. Il identifie trois axes de problématisation : documentaire, morale et politique, oppositionnelle. Il en ressort que les « tournantes », objets d’une conflictualité politique, problématisent le racial par le sexuel. Cette problématisation suppose altérisation et stigmatisation raciales, mais aussi une production de la blanchité. Ces représentations adoptent en particulier des rapports concurrents à la « vérité » du sexe et de la race, suggérant que la racialisation peut être appréhendée comme lutte de véridiction.

Lire la publication 

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !