L'égalité au nom du marché ?

L'égalité au nom du marché ?

Sophie Jacquot
ISBN : 978-2-87574-159-2 br
Résumé :

L’Union européenne est considérée comme un des systèmes politiques les plus progressistes du monde en ce qui concerne la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. La politique européenne visant à lutter contre les inégalités de genre est souvent considérée comme « exceptionnelle ». 
Pendant près de quatre décennies, l’Union européenne a imposé aux États membres un ensemble de normes et de valeurs plus élevées que celles qui ont cours dans la plupart des pays et offert un environnement particulièrement accueillant aux mobilisations féministes. Cependant, depuis la fin des années 2000, l’Union et ses États membres font face à une grave et durable crise économique et budgétaire. 
Dans ce nouveau contexte, le régime de genre de l’Union européenne est-il toujours un des plus avancés du monde ? Le système politique européen offre-t-il encore un espace privilégié pour mener une politique ambitieuse de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ? 
Basé sur une enquête de plus de dix ans, cet ouvrage présente une lecture des transformations de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes sur le long-terme, analyse les mécanismes de construction, de consolidation puis de déconstruction de l’« exceptionnalité » de l’action européenne dans ce domaine et s’interroge sur les effets de son démantèlement en cours.

Contenu

Contenu : Trajectoire de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes – Analyse de la construction et des effets du gender mainstreaming au niveau européen – Impact de la crise économique sur la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes – Transformation des mobilisations féministes au niveau européen.

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Sophie Jacquot est chercheuse en science politique au Centre d’études européennes (Sciences Po) et Marie Curie Research Fellow à l’Institut de sciences politiques Louvain-Europe (UCL).

L’Union européenne est considérée comme un des systèmes politiques les plus progressistes du monde en ce qui concerne la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. La politique européenne visant à lutter contre les inégalités de genre est souvent considérée comme « exceptionnelle ». 
Pendant près de quatre décennies, l’Union européenne a imposé aux États membres un ensemble de normes et de valeurs plus élevées que celles qui ont cours dans la plupart des pays et offert un environnement particulièrement accueillant aux mobilisations féministes. Cependant, depuis la fin des années 2000, l’Union et ses États membres font face à une grave et durable crise économique et budgétaire. 
Dans ce nouveau contexte, le régime de genre de l’Union européenne est-il toujours un des plus avancés du monde ? Le système politique européen offre-t-il encore un espace privilégié pour mener une politique ambitieuse de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ? 
Basé sur une enquête de plus de dix ans, cet ouvrage présente une lecture des transformations de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes sur le long-terme, analyse les mécanismes de construction, de consolidation puis de déconstruction de l’« exceptionnalité » de l’action européenne dans ce domaine et s’interroge sur les effets de son démantèlement en cours.

Contenu

Contenu : Trajectoire de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes – Analyse de la construction et des effets du gender mainstreaming au niveau européen – Impact de la crise économique sur la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes – Transformation des mobilisations féministes au niveau européen.

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Sophie Jacquot est chercheuse en science politique au Centre d’études européennes (Sciences Po) et Marie Curie Research Fellow à l’Institut de sciences politiques Louvain-Europe (UCL).

L’Union européenne est considérée comme un des systèmes politiques les plus progressistes du monde en ce qui concerne la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. La politique européenne visant à lutter contre les inégalités de genre est souvent considérée comme « exceptionnelle ». 
Pendant près de quatre décennies, l’Union européenne a imposé aux États membres un ensemble de normes et de valeurs plus élevées que celles qui ont cours dans la plupart des pays et offert un environnement particulièrement accueillant aux mobilisations féministes. Cependant, depuis la fin des années 2000, l’Union et ses États membres font face à une grave et durable crise économique et budgétaire. 
Dans ce nouveau contexte, le régime de genre de l’Union européenne est-il toujours un des plus avancés du monde ? Le système politique européen offre-t-il encore un espace privilégié pour mener une politique ambitieuse de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes ? 
Basé sur une enquête de plus de dix ans, cet ouvrage présente une lecture des transformations de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes sur le long-terme, analyse les mécanismes de construction, de consolidation puis de déconstruction de l’« exceptionnalité » de l’action européenne dans ce domaine et s’interroge sur les effets de son démantèlement en cours.

Contenu

Contenu : Trajectoire de la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes – Analyse de la construction et des effets du gender mainstreaming au niveau européen – Impact de la crise économique sur la politique européenne d’égalité entre les femmes et les hommes – Transformation des mobilisations féministes au niveau européen.

Auteur(s)/Responsable(s) de publication

Sophie Jacquot est chercheuse en science politique au Centre d’études européennes (Sciences Po) et Marie Curie Research Fellow à l’Institut de sciences politiques Louvain-Europe (UCL).

- See more at: http://www.programme-presage.com/details-de-la-publication/publication/legalite-au-nom-du-marche.html#sthash.lhqbKkPN.dpuf
 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !