Femmes et espaces publics en Arabie Saoudite

Femmes et espaces publics en Arabie Saoudite

Amélie Le Renard
Résumé :

« Le travail d’Amélie Le Renard est d’abord une enquête minutieuse sur une société très peu étudiée. […]
Son objet était l’étude des styles de vie adoptés par les jeunes Saoudiennes urbaines. […] À Riyad, la capitale, caractérisée par une ségrégation poussée entre hommes et femmes, elle décrit l’évolution de ces jeunes Saoudiennes dans quatre types d’espaces urbains : le campus universitaire, les lieux de travail, les espaces religieux
et les cathédrales du consumérisme que sont désormais les centres commerciaux (shopping malls). Elle observe avec attention la manière dont les jeunes Saoudiennes négocient une mobilité en principe bien contrainte, se projettent dans une activité professionnelle et transgressent des “ lignes rouges ” plus ou moins clairement définies
par les autorités morales patentées. […]
Elle montre comment les jeunes Saoudiennes élargissent, à travers leurs pratiques, le champ des possibles, sans pour autant en conclure à une mobilisation émancipatrice. Elle met en lumière les ambivalences du processus d’invention de nouveaux styles de vie, de transgression des féminités hégémoniques et d’adhésion plus ou moins
distanciée de ses enquêtées à l’idéologie de la consommation et du “ développement personnel ”. […]
Ce travail nous aide à mieux comprendre les transformations socio-politiques actuellement à l’oeuvre dans une Arabie qui ressemble de moins en moins à l’image tout en clichés que veulent en donner ses dirigeants autant que leurs critiques. »

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !